SOURATE AS SAFF

61. Sourate du Rang (As-Saff)
Au nom de Dieu, le Clément, le Miséricordieux.
[1] Tout ce qui est dans les Cieux et sur la Terre célèbre la gloire du
Seigneur, le Tout-Puissant, le Sage.
[2] Ô vous qui croyez ! Pourquoi dites-vous ce que vous ne faites pas ?
[3] C’est une chose abominable auprès de Dieu que vous disiez ce que
vous ne faites pas.
[4] Dieu aime ceux qui combattent pour Sa Cause en ordre serré, tel un
édifice compact.
[5] Souviens-toi de Moïse qui disait à son peuple : « Ô mon peuple !
Pourquoi m’offensez-vous, tout en sachant que je suis le Prophète de Dieu
envoyé vers vous ? » Mais comme ils déviaient du droit chemin, Dieu fit
dévier leurs cœurs, car Dieu ne guide point les êtres pervers.
[6] Souviens-toi également de Jésus, fils de Marie, qui disait : « Ô fils
d’Israël, je suis le messager de Dieu envoyé vers vous. Je viens confirmer
le Pentateuque qui m’a précédé, et vous annoncer la venue après moi d’un
Prophète du nom d’Ahmad. » Mais quand celui-ci est venu leur en
apporter les preuves, ils se sont écriés : « C’est de la magie manifeste ! »
[7] Quelle injustice plus flagrante que celle que commet celui qui tisse des
mensonges sur Dieu au moment même où il est convié à l’islam ? Dieu ne
guide point les êtres iniques [8] qui veulent éteindre la lumière de Dieu
par leurs calomnies, mais Dieu parachèvera Sa lumière, dussent les
infidèles en souffrir ! [9] C’est Lui qui a envoyé Son Prophète pour tracer
la voie à suivre et prêcher la vraie religion qu’Il élèvera au-dessus de toute
autre croyance, dussent les idolâtres en souffrir !
[10] Ô croyants ! Voulez-vous que Je vous indique un commerce qui vous
sauvera d’un châtiment cruel ? [11] C’est celui de croire en Dieu et à Son
Prophète ; de lutter pour la Cause de Dieu par vos biens et vos personnes.
Cela est dans votre propre intérêt, si vous pouviez savoir ! [12] En
échange, Dieu vous pardonnera vos péchés et vous accueillera dans des
Jardins baignés de ruisseaux et dans de magnifiques demeures au Paradis
d’Éden. Et ce sera pour vous le triomphe suprême ! [13] Cela sans parler
d’une autre faveur que vous n’avez cessé d’appeler de tous vos vœux, à
savoir l’assistance de Dieu et une prochaine victoire sur l’adversaire.
Annonce cette bonne nouvelle aux croyants ! [14] Ô croyants ! Soyez les
auxiliaires de Dieu, comme l’avait dit Jésus, fils de Marie, aux apôtres :
« Qui me soutiendra dans mon combat pour défendre la Cause de Dieu ? »
– « Nous sommes les auxiliaires de Dieu », répondirent les apôtres. Et
c’est ainsi qu’une partie des fils d’Israël se convertit, tandis que l’autre
refusa de le faire. Mais soutenus par Nous contre leurs adversaires, les
croyants ne tardèrent pas à remporter la victoire.