SOURATE AR RUM

30. Sourate des Byzantins (Ar-Rûm)
Au nom de Dieu, le Clément, le Miséricordieux.
[1] Alif - Lâm - Mîm. [2] Les Byzantins ont été vaincus, [3] dans la
contrée voisine, et après leur défaite, ils seront les vainqueurs, [4] dans
quelques années. La décision finale, aussi bien avant qu’après, appartient
à Dieu, et ce jour-là les croyants se réjouiront [5] du secours de Dieu, qui
accorde la victoire à qui Il veut, car Il est le Tout-Puissant, le Tout-
Compatissant.
[6] C’est là une promesse de Dieu, et Dieu ne faillit jamais à Sa promesse,
bien que la plupart des hommes ne le sachent point, [7] car ils ne
s’intéressent qu’aux apparences futiles de la vie d’ici-bas et se montrent
insouciants de la vie future. [8] Que ne se rendent-ils compte par eux-
mêmes que Dieu n’a créé les Cieux, la Terre et les espaces interstellaires
que dans un but bien défini et pour un terme fixé ? Mais la plupart des
hommes ne croient point qu’ils sont appelés à comparaître devant leur
Seigneur. [9] Que ne parcourent-ils la Terre pour voir quelle a été la fin de
ceux qui les avaient devancés ? Pourtant, ils les surpassaient en puissance,
savaient cultiver la terre, la peupler et la mettre en valeur beaucoup mieux
qu’ils ne le font eux-mêmes. Et leurs messagers leur avaient bien apporté
des preuves évidentes. Ce n’est donc pas Dieu qui leur fit du tort. Ce sont
eux qui furent injustes envers eux-mêmes. [10] Telle fut la triste destinée
de ceux qui faisaient le mal en traitant de mensonges les versets de Dieu et
en les tournant en dérision.
[11] Dieu donne la vie une première fois, puis la fait renaître après la
mort. Et c’est vers Lui ensuite que vous serez ramenés. [12] Et quand
l’Heure sonnera, les criminels seront consternés, [13] car ils ne trouveront
aucun intercesseur parmi ceux qu’ils associaient à Dieu, et eux-mêmes
s’empresseront de renier leurs divinités. [14] Le jour où l’Heure sonnera,
les hommes seront ce jour-là scindés en deux groupes : [15] ceux qui
auront cru et fait le bien se réjouiront dans un jardin luxuriant ;
[16] quant aux impies qui auront traité Nos signes de mensonges et refusé
de croire à la vie future, ceux-là seront exposés au châtiment.
[17] Glorifiez donc le Seigneur à la tombée de la nuit et au lever du jour !
[18] À Lui la louange dans les Cieux et sur la Terre, au déclin du soleil et
au milieu du jour !
[19] Du mort Il fait sortir le vivant, et du vivant Il fait sortir le mort. Il
revivifie la terre après sa mort. Et c’est ainsi qu’Il vous fera surgir.
[20] C’est aussi un de Ses signes de vous avoir créés de poussière et fait
de vous ensuite des êtres humains répandus sur la Terre. [21] Et c’en est
un autre que d’avoir créé de vous et pour vous des épouses afin que vous
trouviez auprès d’elles votre quiétude, et d’avoir suscité entre elles et vous
affection et tendresse. En vérité, il y a en cela des signes certains pour
ceux qui raisonnent. [22] Et parmi Ses signes, il y a aussi la création des
Cieux et de la Terre, la diversité de vos langues et de vos couleurs. En
vérité, il y a en cela des signes pour des esprits éclairés. [23] Parmi Ses
signes, il y a également votre sommeil pendant la nuit et le jour, ainsi que
votre quête de Ses faveurs. En vérité, il y a là des signes pour des gens qui
savent écouter. [24] C’est aussi un de Ses signes que de vous montrer
l’éclair qui provoque en vous à la fois la crainte et l’espoir, et de faire
tomber du ciel une eau qui revivifie la terre après sa mort. Il y a en cela
des signes certains pour ceux qui raisonnent.
[25] C’en est un encore lorsque le ciel et la terre obtempèrent à Son ordre,
et qu’ensuite, au premier appel qu’Il vous lancera, vous surgirez aussitôt
de la terre. [26] C’est à Lui qu’appartiennent tous ceux qui sont dans les
Cieux et sur la Terre, et c’est à Lui qu’ils sont tous soumis. [27] Et c’est
Lui qui instaure la première Création, puis la renouvelle avec plus de
facilité encore. Il a la Transcendance absolue dans les Cieux et sur la
Terre. Il est le Tout-Puissant, le Sage. [28] Dieu vous propose un exemple
tiré de vous-mêmes. Seriez-vous disposés à associer vos propres esclaves
dans les biens que Nous vous avons octroyés, de manière à en faire vos
égaux et à les craindre comme vous vous craignez vous-mêmes ? C’est
ainsi que Nous détaillons les signes pour des gens qui raisonnent.
[29] Cependant, les injustes n’en continuent pas moins à suivre
inconsciemment leurs passions. Mais qui donc peut guider ceux que Dieu
égare ? Ceux-là n’ont personne pour les secourir.
[30] Consacre-toi à la religion, en monothéiste sincère ! C’est Dieu qui a
voulu que cette croyance fût inhérente à la nature de l’homme. Et l’ordre
établi par Dieu ne saurait être modifié. Telle est la religion de la rectitude,
mais la plupart des hommes n’en savent rien.
[31] Revenez donc repentants vers le Seigneur ! Craignez-Le et observez
la salât ! Ne soyez pas du nombre des idolâtres ; [32] de ceux qui ont fait
éclater leur religion en sectes différentes, en sorte que chaque secte se mit
à se prévaloir de sa doctrine.
[33] Lorsqu’un malheur frappe les hommes, ils invoquent leur Seigneur et
reviennent à Lui, pleins de repentir ; mais sitôt qu’Il leur témoigne
quelque miséricorde, voilà qu’un groupe d’entre eux Lui donne des
associés, [34] manifestant ainsi leur ingratitude envers les bienfaits dont
Nous les avons comblés. « Jouissez donc ! Bientôt vous en saurez les
conséquences ! » [35] Leur avons-Nous jamais envoyé une seule preuve
accréditant ceux qu’ils associent à Dieu ? [36] Lorsque Nous faisons
goûter aux hommes Notre miséricorde, ils s’en réjouissent ; mais dès
qu’un malheur les atteint, en punition de leurs péchés, ils se livrent au
désespoir. [37] Ne voient-ils pas que Dieu dispense Ses bienfaits avec
largesse ou parcimonie à qui Il veut ? En vérité, il y a là des signes
certains pour des gens qui croient.
[38] Donne à chacun ce qui lui est dû, qu’il soit proche parent, pauvre ou
étranger de passage. C’est la meilleure façon d’agir pour ceux qui
cherchent à être agréables à Dieu. Et ce sont ceux-là qui connaîtront le
vrai bonheur. [39] L’argent que vous prêtez à usure dans l’espoir de vous
enrichir au détriment des biens de vos semblables ne vous sera d’aucun
profit auprès de votre Seigneur ; mais l’argent que vous donnez en
aumônes zakât, pour être agréables à Dieu, sera pour vous porté à
plusieurs fois sa valeur.
[40] C’est Dieu qui vous a créés, qui vous a nourris, et qui ensuite vous
fera mourir, puis vous ramènera à la vie. Existe-t-il parmi ceux que vous
Lui associez un être qui soit capable d’accomplir un seul de ces prodiges ?
Gloire à Dieu ! Il transcende tout ce qu’on Lui associe ! [41] La
corruption est apparue sur la terre et dans la mer du fait des agissements
des hommes. Dieu leur fera expier une partie de leurs péchés, afin qu’ils
reviennent peut-être de leurs erreurs.
[42] Dis : « Parcourez la Terre et voyez quelle a été la fin des peuples qui
vous ont devancés, et dont la plupart étaient des associateurs. »
[43] Consacre-toi entièrement à la religion de la droiture, avant que ne
vienne, de la part de Dieu, un jour inéluctable où les hommes seront
scindés en deux groupes : [44] ceux qui auront été impies et qui auront à
répondre de leur impiété, et ceux qui auront accompli des œuvres
méritoires et qui auront ainsi préparé leur avenir. [45] C’est ainsi que Dieu
accorde Sa grâce à ceux qui croient et accomplissent des œuvres pies, car
Il n’aime pas les infidèles.
[46] C’est encore un de Ses signes lorsqu’Il envoie les vents annonciateurs
de bonnes nouvelles pour vous faire goûter de Sa miséricorde, et pour que
le vaisseau vogue, par Son ordre, et que vous alliez à la recherche de Ses
bienfaits. Peut-être en seriez-vous reconnaissants.
[47] Avant toi, Nous avons déjà envoyé des messagers, munis de preuves
évidentes, à leurs peuples. Et Nous avons sévi contre les scélérats, car il
était de Notre devoir de secourir les croyants.
[48] C’est Dieu qui envoie les vents qui soulèvent les nuages. Puis Il les
étend dans le ciel, selon Sa volonté, en fragments, dont on voit sourdre la
pluie qui provoque de la joie chez ceux de Ses serviteurs qu’Il a bien
voulu faire bénéficier de cette ondée, [49] même si avant de recevoir cette
pluie, ils étaient complètement désespérés.
[50] Admire donc les effets de la miséricorde de Dieu ! Vois comment Il
redonne la vie à la terre après sa mort ! Tel est Celui qui ressuscite les
morts, car Sa puissance n’a point de limite.
[51] Cependant, si Nous déchaînons un vent brûlant et qu’ils voient leurs
champs jaunir, ils ne manquent pas, après son passage, de manifester leur
ingratitude. [52] Il est certain que tu ne peux te faire entendre des morts ni
faire entendre l’appel aux sourds quand ils s’en vont en te tournant le dos ;
[53] de même que tu ne saurais guider des aveugles hors de leur
égarement. Seuls t’entendront ceux qui ont foi en Nos signes en tant que
musulmans.
[54] Dieu vous crée d’abord faibles, puis Il fait succéder la force à la
faiblesse, pour vous réduire ensuite à la faiblesse et à la vieillesse ; et Il
crée ce qu’Il veut, car Il est l’Omniscient, l’Omnipotent. [55] Et le jour où
l’Heure sonnera, les coupables jureront qu’ils ne sont restés sur Terre
qu’un court laps de temps, suivant leur habitude de déformer la vérité.
[56] Mais ceux qui auront reçu la science et la foi leur diront : « Vous y
êtes demeurés, selon le Livre de Dieu, jusqu’au Jour de la Résurrection. Et
le voilà, ce Jour de la Résurrection, mais vous ne le saviez pas ! » [57] Ce
jour-là, il ne servira à rien aux impies de présenter des excuses, pas plus
qu’ils ne seront admis à se racheter.
[58] Nous avons proposé aux hommes dans ce Coran des paraboles de
toutes sortes. Mais même si tu leur apportes un prodige, les négateurs
diront à coup sûr : « Vous n’êtes que des imposteurs ! » [59] C’est ainsi
que Dieu scelle le cœur des ignorants. [60] Sois donc patient ! La
promesse de Dieu s’accomplira. Que ceux qui ne sont pas convaincus ne
t’ébranlent point !