SOURATE AL MURSALAT

77. Sourate des Envoyés (Al-Mursalât)
Au nom de Dieu, le Clément, le Miséricordieux.
[1] Par ceux qui se succèdent par vagues [2] et qui s’élancent
impétueusement, [3] pour porter au loin les ordres sublimes, [4] établir la
distinction entre la Vérité et l’erreur, [5] et transmettre des messages
[6] en guise d’excuse ou d’avertissement !
[7] En vérité, la promesse qui vous a été faite s’accomplira, [8] lorsque les
étoiles perdront leur éclat, [9] lorsque le Ciel se fendra, [10] lorsque les
montagnes seront pulvérisées [11] et que l’heure de comparaître pour les
prophètes aura sonné ! [12] Mais pour quel jour cette heure a-t-elle été
fixée ? [13] C’est pour le Jour du règlement des comptes. [14] Et qui ne
soulignera jamais assez la gravité de ce Jour ? [15] Malheur, ce jour-là, à
ceux qui crient au mensonge ! [16] Nous avons déjà fait périr les premiers
négateurs ; [17] et c’est le sort que Nous réservons à leurs successeurs !
[18] Car c’est toujours ainsi que Nous traitons les criminels !
[19] Malheur, ce jour-là, à ceux qui crient au mensonge !
[20] Ne vous avons-Nous pas créés d’un vulgaire liquide [21] que Nous
avons déposé dans une matrice bien close, [22] pour une durée bien
déterminée ? [23] C’est ainsi que Nous l’avons décrété. Et ce que Nous
décrétons l’est toujours avec une parfaite précision ! [24] Malheur, ce
jour-là, à ceux qui crient au mensonge ! [25] N’avons-Nous pas fait de la
Terre un lieu propre à accueillir [26] à la fois les vivants et les morts,
[27] sans parler des montagnes altières que Nous y avons implantées ni de
l’eau douce que Nous vous y avons procurée ? [28] Malheur, ce jour-là, à
ceux qui crient au mensonge !
[29] « Allez !, sera-t-il dit aux impies, allez au supplice que vous n’avez
cessé de nier ! [30] Allez-vous réfugier sous la fumée qui se propage en
trois colonnes, [31] et qui ne vous assurera aucun abri et ne vous apportera
aucun secours contre les flammes, [32] car l’Enfer projette des étincelles
aussi hautes que des tours, [33] qu’on prendrait pour des chameaux
couleur de soufre. » [34] Malheur, ce jour-là, à ceux qui crient au
mensonge ! [35] Ce jour-là, les négateurs resteront muets de frayeur
[36] et n’auront droit de présenter aucune excuse ! [37] Malheur, ce jour-
là, à ceux qui crient au mensonge ! [38] « Voilà, leur sera-t-il dit, le Jour
du règlement des comptes. Nous vous y avons réunis, vous et vos
devanciers ! [39] Et si vous disposez d’un moyen pour échapper aux
tourments, c’est le moment de l’utiliser ! » [40] Malheur, ce jour-là, à
ceux qui crient au mensonge ! [41] Mais ceux qui craignent le Seigneur
seront couverts d’ombrages, parmi des sources fraîches [42] et auront à
leur disposition les fruits dont ils auront envie. [43] « Mangez et buvez en
paix, leur sera-t-il dit, pour prix de vos œuvres passées ! » [44] Et c’est
ainsi que Nous récompensons les hommes vertueux. [45] Malheur, ce
jour-là, à ceux qui crient au mensonge ! [46] Et vous négateurs ! :
« Mangez et jouissez durant votre vie éphémère, vous n’êtes que des
criminels ! » [47] Malheur, ce jour-là, à ceux qui crient au mensonge !
[48] Quand on leur dit : « Accomplissez votre prière ! », ils refusent de le
faire. [49] Malheur, ce jour-là, à ceux qui crient au mensonge ! [50] À
quel autre discours croiront-ils, s’ils ne croient pas à la Parole du
Seigneur ?