SOURATE AL INSHIQAQ

84. Sourate de la Déchirure (Al-Inshiqâq)
Au nom de Dieu, le Clément, le Miséricordieux.
[1] Lorsque le ciel se déchirera [2] et que, obéissant à son Seigneur, il
s’exécutera ; [3] lorsque la Terre se nivellera [4] et que, rejetant son
contenu, elle se videra, [5] faisant montre d’obéissance à son Seigneur,
[6] alors toi, ô homme, qui t’efforces de rencontrer ton Seigneur, sache
que, en persévérant, sûrement tu Le rencontreras.
[7] Tel qui recevra alors son bilan dans la main droite [8] sera jugé avec
indulgence [9] et s’en ira vers les siens, plein d’allégresse ; [10] tandis que
celui qui recevra son bilan derrière le dos [11] sera réduit à clamer sa
détresse, [12] et sera précipité dans l’Enfer. [13] Il aura été heureux, parmi
les siens, sur Terre, [14] croyant ne jamais comparaître devant le
Seigneur, [15] pendant que le Seigneur l’observait parfaitement.
[16] Non ! J’en jure par le crépuscule, [17] par la nuit et tout ce qu’elle
enveloppe, [18] et par la lune quand elle atteint sa plénitude, [19] que vous
êtes appelés à passer par des épreuves successives ! [20] Mais qu’ont-ils
donc à refuser de croire [21] et à ne pas se prosterner quand le Coran leur
est récité ?
[22] Pire encore ! Les négateurs vont jusqu’à dire que c’est un pur
mensonge ! [23] Mais Dieu connaît mieux que quiconque ce qu’ils
dissimulent. [24] Annonce-leur donc, pour toute bonne nouvelle, un
châtiment cruel, [25] dont ne seront préservés que ceux qui auront cru et
accompli de bonnes œuvres. À ceux-là sera attribuée une récompense
exempte de tout reproche.