SOURATE AL HASHR

59. Sourate de l’Exode (Al-Hashr)
Au nom de Dieu, le Clément, le Miséricordieux.
[1] Tout ce qui est dans les Cieux et sur la Terre célèbre la gloire du
Seigneur, le Puissant, le Sage. [2] C’est Lui qui a chassé de leurs
demeures les négateurs parmi les gens des Écritures, lors de leur premier
exode. Vous ne pensiez pas qu’ils s’en iraient, de même qu’eux
s’imaginaient qu’ils seraient protégés contre Dieu par leurs forteresses.
Mais Dieu les atteignit par où ils s’attendaient le moins. Il jeta l’effroi
dans leurs cœurs au point qu’ils démolirent à l’aide des croyants leurs
demeures avec leurs propres mains. Méditez cette leçon, vous qui êtes
doués d’intelligence ! [3] Si Dieu n’avait pas décrété leur exil, Il les aurait
déjà châtiés en ce monde. Néanmoins, le châtiment du Feu leur sera
infligé dans la vie future,
[4] et ce pour s’être dressés contre Dieu et Son Prophète. Or, Dieu est
Impitoyable dans Son châtiment envers ceux qui s’insurgent contre Lui.
[5] Les palmiers que vous avez coupés et ceux que vous avez épargnés le
furent avec la permission de Dieu, dans le but de confondre les pervers.
[6] Le butin pris à l’ennemi et que Dieu a accordé à Son Prophète, vous
n’avez engagé pour l’avoir ni chevaux ni chameaux. Mais Dieu permet à
Ses envoyés de triompher de qui Il veut, car Dieu a pouvoir sur toute
chose.
[7] Le butin que Dieu a octroyé à Son Prophète aux dépens des habitants
des cités revient à Dieu, au Prophète, à ses proches, aux orphelins, aux
pauvres et aux voyageurs démunis, afin que ce butin ne soit pas partagé
entre les seuls riches parmi vous. Prenez ce que le Prophète vous donne, et
abstenez-vous de ce qu’il vous interdit. Craignez Dieu, car Il est Terrible
quand Il sévit ! [8] Il revient également aux pauvres émigrés qui ont été
chassés de leurs demeures et dépouillés de leurs biens, pendant qu’ils
recherchaient la grâce et l’amour de Dieu, combattaient pour le triomphe
de Sa Cause et portaient secours à Son Prophète. Ce sont ceux-là les vrais
croyants ! [9] Et une partie en revient aussi à ceux qui, déjà installés dans
le pays et dans la foi, accueillirent les émigrés avec joie, sans ressentir la
moindre envie pour ce que ces derniers recevaient, allant même jusqu’à se
priver en leur faveur, malgré leur propre indigence. Heureux les gens qui
savent se prémunir contre leur propre avarice !
[10] Une part ira également à ceux qui sont venus après eux, en disant :
« Seigneur, pardonne-nous, ainsi qu’à nos frères qui se sont convertis
avant nous ! Fais que nos cœurs n’aient jamais de haine contre les
croyants ! Seigneur, Tu es toute bonté et toute compassion ! »
[11] N’as-tu pas remarqué ce que disent les hypocrites à leurs frères
négateurs, parmi les gens des Écritures : « Si vous êtes exilés, nous vous
suivrons ; nous n’obéirons jamais à ceux qui sont contre vous. Et si vous
êtes attaqués, nous volerons à votre secours. » Mais Dieu est Témoin
qu’ils ne racontent là que des mensonges, [12] car ces hypocrites ne
suivront pas leurs alliés, s’ils sont expulsés, pas plus qu’ils ne les
assisteront, s’ils sont attaqués ; et même s’ils leur prêtaient secours, ils ne
tarderaient pas à s’enfuir. Et c’est ainsi que leurs alliés ne recevront, en
définitive, aucun secours.
[13] En vérité, vous leur inspirez plus de peur que Dieu Lui-même, car ce
sont des gens incapables de comprendre. [14] Même tous rassemblés ils
ne vous combattront qu’à l’abri de leurs places fortes ou derrière leurs
murailles. Leur violence les uns à l’égard des autres est extrême. On les
croirait unis alors que leurs cœurs sont divisés. Et il en est ainsi, parce que
ce sont des gens incapables de raisonner. [15] Ils sont semblables à leurs
proches prédécesseurs qui eurent à éprouver les suites néfastes de leur
comportement, et qui auront à subir un douloureux châtiment. [16] Et ils
sont à l’image de Satan qui incite l’homme à renier sa foi. Mais quand
l’homme devient impie, Satan lui dit : « Je te désavoue ! Car moi, je crains
Dieu, le Maître de l’Univers ! »
[17] Et ils auront tous deux pour destinée d’être voués au Feu éternel.
Telle est la rétribution que méritent les injustes.
[18] Ô vous qui croyez ! Craignez Dieu ! Que chacun de vous songe à ce
qu’il a avancé pour assurer demain son salut ! Craignez Dieu ! Dieu est
parfaitement Informé de ce que vous faites. [19] Ne faites pas comme
ceux qui ont oublié Dieu et auxquels Dieu a fait perdre jusqu’au souvenir
d’eux-mêmes ! Ceux-là sont des pervers ! [20] Les hôtes de l’Enfer ne
sauraient être comparés aux hôtes du Paradis. Ce sont les hôtes du Paradis
qui sont les vainqueurs.
[21] Même si Nous avions fait descendre ce Coran sur une montagne, on
la verrait s’affaisser et se fendre par crainte du Seigneur. Ce sont là des
exemples que Nous offrons aux hommes pour les amener à réfléchir.
[22] C’est Lui Dieu en dehors de qui il n’y a point de divinité ; Il est le
Connaisseur du monde visible et du monde invisible ; Il est le Clément, le
Miséricordieux. [23] Il est Dieu en dehors de qui il n’y a point de
divinité ; Il est le Souverain, le Saint, le Pacifique, le Protecteur, l’Arbitre
Suprême, le Puissant, l’Irrésistible, le Superbe. Gloire à Dieu ! Il est bien
au-dessus de tout ce qu’on peut Lui associer ! [24] C’est Lui Dieu le
Créateur, le Novateur, le Formateur. À Lui appartiennent les attributs les
plus beaux. Tout ce qui est dans les Cieux et sur la Terre célèbre Sa gloire.
Il est le Tout-Puissant, le Sage.