SOURATE AL HADID

57. Sourate du Fer (Al-Hadîd)
Au nom de Dieu, le Clément, le Miséricordieux.
[1] Tout ce qui est dans les Cieux et sur la Terre célèbre la gloire du
Seigneur. C’est Lui le Puissant, le Sage [2] à qui appartient le Royaume
des Cieux et de la Terre, qui est l’Auteur de la vie et de la mort et dont la
puissance n’a point de limite. [3] Il est le Premier et le Dernier, l’Apparent
et le Caché ; Il est l’Omniscient.
[4] C’est Lui qui a créé les Cieux et la Terre en six jours et qui ensuite
S’est établi sur le Trône. Il connaît ce qui pénètre dans la terre et ce qui en
sort, ce qui descend du ciel et ce qui y monte. Où que vous soyez, Il est
toujours avec vous et Il a une claire vision de tout ce que vous faites.
[5] La souveraineté des Cieux et de la Terre Lui appartient, et c’est à Lui
que tout fera retour. [6] Il insère la nuit dans le jour et le jour dans la nuit,
et Il a une connaissance parfaite de ce que recèlent les cœurs.
[7] Croyez en Dieu et en Son Prophète ! Donnez en aumône une partie des
biens dont Il a fait de vous les dépositaires, car ceux d’entre vous qui ont
la foi et qui font l’aumône auront une magnifique récompense.
[8] Qu’avez-vous à ne pas croire en Dieu, alors que le Prophète ne cesse
de vous convier à vous soumettre à votre Seigneur, Qui a déjà pris acte de
votre engagement, si toutefois vous êtes sincères ? [9] C’est Lui qui révèle
à Son Serviteur des versets d’une clarté limpide, afin de vous tirer des
ténèbres vers la lumière, car Dieu est envers vous Plein de compassion et
de mansuétude.
[10] Qu’avez-vous à ne pas faire dépense de vos biens pour la Cause de
Dieu à qui revient l’héritage des Cieux et de la Terre ? Cependant, on ne
saurait confondre ceux d’entre vous qui ont fait dépense de leurs biens et
combattu avant la victoire – et qui, de ce fait, ont mérité un rang supérieur
– avec ceux qui ont attendu, pour offrir leurs biens et s’engager dans le
combat que la victoire ait eu lieu ! Néanmoins, Dieu a promis aux uns et
aux autres la plus belle récompense, car Dieu est parfaitement Informé de
ce que vous faites.
[11] Quiconque consent à Dieu un prêt gracieux, Dieu le lui rendra au
décuple et lui accordera, en plus, une généreuse récompense.
[12] Le jour où tu verras les croyants et les croyantes avec leur lumière
évoluant devant eux et à leur droite, ce jour-là, il leur sera annoncé :
« C’est une bonne nouvelle pour vous, aujourd’hui ! Voici des Jardins
sous lesquels coulent des rivières, et où vous serez éternels. » Tel est le
comble du bonheur !
[13] Le jour où les hypocrites, hommes et femmes, diront à ceux qui
auront cru : « Attendez que nous empruntions un peu de votre lumière ! »,
il leur sera répondu : « Allez chercher cette lumière ailleurs, s’il en est
temps encore ! » Et aussitôt se dressera entre eux une muraille percée
d’une porte à l’intérieur de laquelle il y aura la miséricorde et, à
l’extérieur, juste en face, le châtiment. [14] Et, s’adressant aux croyants,
les hypocrites crieront : « N’étions-nous pas autrefois avec vous ? » –
« Oui, répondront les croyants, mais vous avez cédé à vos passions ; vous
avez tergiversé, douté et nourri de vains espoirs, jusqu’à ce que la mort
vînt vous surprendre. Le séducteur vous a trompés sur le compte de Dieu.
[15] Aujourd’hui donc, aucune rançon ne sera acceptée ni de vous ni des
infidèles. Vous aurez pour séjour et pour patron l’Enfer, cette détestable
demeure ! »
[16] Alors, le moment n’est-il pas venu pour ceux qui croient de laisser
leurs cœurs se remplir d’humilité à l’évocation de Dieu et devant la Vérité
qu’Il a révélée ? Ne doivent-ils pas éviter de suivre l’exemple de ceux qui
avaient reçu l’Écriture avant eux et dont les cœurs se sont desséchés avec
le temps, au point que beaucoup d’entre eux devinrent pervers ?
[17] Sachez que Dieu fait revivre la terre après sa mort. Nous vous
exposons clairement les signes afin que vous puissiez en comprendre le
sens. [18] En vérité, ceux et celles qui font la charité et consentent à Dieu
un prêt gracieux, Dieu le leur rendra au décuple et leur attribuera, en plus,
une généreuse récompense.
[19] Ceux qui auront cru en Dieu et à Ses messagers, ceux-là seront les
grands véridiques et les témoins auprès de leur Seigneur ; et ils auront leur
récompense et leur lumière, tandis que ceux qui auront mécru et auront
traité Nos signes de mensonges, ceux-là seront les hôtes de la Géhenne.
[20] Sachez que la vie d’ici-bas n’est que jeu et frivolité, apparat et futiles
rivalités, ainsi que joutes sur la quantité de richesses et le nombre
d’enfants. Elle est semblable à une pluie qui fait pousser une végétation
qui, après avoir charmé un instant les cultivateurs, se fane, jaunit et tombe
en débris. Dans la vie future, il y aura soit un terrible tourment, soit le
pardon de Dieu et Son agrément. Quant à la vie d’ici-bas, elle n’est que
jouissance éphémère.
[21] Hâtez-vous donc d’obtenir le pardon de votre Seigneur et de mériter
un Paradis aussi vaste que le Ciel et la Terre, destiné à ceux qui croient en
Dieu et à Ses envoyés. C’est là la grâce de Dieu qu’Il accorde à qui Il
veut, car Dieu est le Maître de la grâce suprême. [22] Aucun malheur ne
s’abat sur la Terre ou sur vos propres personnes qui ne figure déjà dans un
Livre, avant même que Nous le fassions survenir. Et c’est une chose si
aisée pour le Seigneur.
[23] Il en est ainsi afin que vous ne vous tourmentiez pas au sujet d’un
bien qui vous échappe ou que vous ne vous réjouissiez pas outre mesure
de celui que Dieu vous accorde, car Dieu n’aime point les superbes pleins
de gloriole [24] ni les avares qui prêchent l’avarice dans leur entourage.
Quant à ceux qui tournent le dos à la charité, qu’ils sachent que Dieu Se
suffit à Lui-même et qu’Il est Digne de louange.
[25] Nous avons envoyé Nos prophètes munis de preuves irréfutables, et
Nous avons fait descendre avec eux le Livre et la balance, afin de faire
régner la justice parmi les hommes. Nous avons également fait descendre
le fer qui comporte une force redoutable, et aussi de multiples avantages
pour les hommes, afin que Dieu, dans Son mystère, reconnaisse ceux qui
défendent Sa Cause et celle de Ses prophètes. En vérité, Dieu est Plein de
force et de puissance.
[26] Nous avons envoyé Noé et Abraham et Nous avons confié à leur
descendance la prophétie et l’Écriture. Et si certains d’entre eux ont suivi
le droit chemin, beaucoup d’autres furent pervers.
[27] Nous avons envoyé ensuite sur leurs traces Nos autres prophètes que
Nous avons fait suivre de Jésus, fils de Marie, à qui Nous avons donné
l’Évangile. Et Nous avons fait naître dans le cœur de ceux qui l’ont suivi
la bonté et la compassion. Quant au monachisme qu’ils ont instauré eux-
mêmes, Nous ne le leur avons point imposé. Ils y étaient seulement
poussés par leur propre désir d’être agréables à Dieu, sans pour autant
l’observer comme ils auraient dû le faire. Nous avons donné leur
récompense à ceux qui avaient cru parmi eux ; mais beaucoup d’entre eux
furent des pervers.
[28] Ô vous qui croyez ! Craignez Dieu et croyez à Son Prophète, afin
qu’Il vous gratifie de deux parts de Sa miséricorde, vous assigne une
lumière pour vous guider et vous pardonne vos péchés. Dieu est Plein de
clémence et de compassion. [29] Et ce, afin que les détenteurs de
l’Écriture sachent bien qu’ils ne peuvent en aucune façon disposer de la
grâce divine que seul Dieu a le pouvoir d’accorder à qui Il veut, car Dieu
est le Maître de la grâce infinie.