SOURATE AL FIL

105. Sourate de l’Éléphant (Al-Fîl)
Au nom de Dieu, le Clément, le Miséricordieux.
[1] Ne sais-tu pas le traitement que ton Seigneur a infligé aux gens de
l’Éléphant ? [2] N’a-t-Il pas déjoué leurs manœuvres, [3] en lançant contre
eux des oiseaux par nuées, [4] qui les bombardèrent de pierres d’argile,
[5] au point de les réduire à l’état d’une balle dont le grain a été dévoré ?