SOURATE AL FALAQ

113. Sourate de l’Aube naissante (Al-Falaq)
Au nom de Dieu, le Clément, le Miséricordieux.
[1] Dis : « Je cherche la protection du Seigneur de l’aube naissante,
[2] contre le mal des êtres qu’Il a créés ; [3] contre les périls des ténèbres
quand elles ont tout envahi ; [4] contre les maléfices des sorcières ;
[5] contre la méchanceté de l’envieux quand il envie ! »