SOURATE AL BURUJ

85. Sourate des Constellations (Al-Burûj)
Au nom de Dieu, le Clément, le Miséricordieux.
[1] Par le ciel orné de constellations ! [2] Par le Jour prédit de la
Résurrection ! [3] Par les témoins qui, ce jour-là, se présenteront ainsi que
ceux contre qui ils témoigneront ! [4] Maudits soient les gens de la Fosse
ardente, [5] au feu sans cesse renouvelé, [6] qui s’étaient installés tout
autour du bûcher, [7] pour jouir du spectacle des croyants suppliciés,
[8] et auxquels pourtant ils n’avaient rien à reprocher, si ce n’est leur foi
en Dieu, le Tout-Puissant, le Digne de louange, [9] à qui appartient la
Royauté des Cieux et de la Terre, Dieu, le Témoin de tout l’Univers !
[10] En vérité, ceux qui ont fait subir des épreuves aux croyants et aux
croyantes et qui n’ont pas fait pénitence seront voués aux tourments de
l’Enfer dont ils subiront le Feu éternel. [11] Ceux, en revanche, qui ont
cru et accompli de bonnes œuvres auront pour séjour des Jardins baignés
de ruisseaux. Et ce sera pour eux le comble de la félicité.
[12] En vérité, la riposte de ton Seigneur est implacable ! [13] Il est Celui
qui crée et ressuscite ; [14] Il est l’Absoluteur, le Clément ; [15] Il est le
Glorieux Maître du Trône ; [16] Il est Celui qui réalise tout ce qu’Il veut.
[17] N’as-tu jamais été au courant du récit des armées [18] de Pharaon et
de Thamûd ? [19] Mais les impies s’entêtent à tout nier, [20] alors que
Dieu, à leur insu, les cerne de toutes parts. [21] Qu’ils sachent donc que ce
Coran est un Livre sublime, [22] gravé sur une Table parfaitement
conservée !