AN NAZIAT

79. Sourate des Arracheurs (An-Nâzi‘ât)
Au nom de Dieu, le Clément, le Miséricordieux.
[1] Par ceux qui arrachent violemment ! [2] Par ceux qui recueillent
doucement ! [3] Par ceux qui voguent librement [4] et s’élancent
fougueusement, [5] pour régler le cours des événements ! [6] En vérité, le
jour où la terre sera secouée violemment, [7] puis ébranlée par un second
tremblement, [8] ce jour-là, bien des cœurs seront saisis d’épouvante [9] et
bien des regards seront frappés d’humiliation ! [10] « Quoi !, diront-ils,
allons-nous être ramenés à notre première vie, [11] quand nous ne serons
plus qu’ossements pourris ? [12] Ce retour serait pour nous un vrai
désastre ! » [13] Mais il suffira d’un seul coup de Clairon [14] pour qu’ils
se retrouvent tous hors de leurs tombeaux.
[15] L’histoire de Moïse t’est-elle parvenue,
[16] lorsque son Seigneur le héla au val sacré de Tuwâ ? [17] « Va trouver
Pharaon qui se conduit en tyran ! [18] Dis-lui : “Es-tu disposé à te
purifier ? [19] Je t’indiquerai la Voie de ton Seigneur afin que tu te
soumettes à Lui.” » [20] Moïse fit alors voir le miracle le plus édifiant à
Pharaon ; [21] mais ce dernier cria à l’imposture et refusa d’obéir.
[22] Après quoi, il tourna le dos et s’en alla [23] rassembler ses hommes
et leur déclara : [24] « Je suis votre seigneur le plus puissant ! » [25] C’est
alors que Dieu, pour le punir, lui infligea les tourments de la vie future et
ceux d’ici-bas. [26] Voilà bien un sujet à méditer pour tout homme qui
craint le Seigneur !
[27] Étiez-vous donc plus difficiles à créer que le ciel ? Et pourtant Dieu
l’a édifié, [28] en a élevé la voûte avec une parfaite harmonie, [29] en a
assombri la nuit et en a fait sortir le jour avec sa clarté ; [30] de même
qu’Il a, ensuite, étendu la terre, [31] en a fait surgir des cours d’eau et des
pâturages [32] et y a solidement implanté des montagnes. [33] Tout cela,
Dieu l’a fait pour votre bien et celui de vos troupeaux.
[34] Mais lorsque le grand cataclysme se produira ; [35] lorsque l’homme
de ce qu’il a accompli se souviendra ; [36] lorsque la Fournaise, devenue
visible, se dévoilera, [37] alors quiconque se sera conduit en rebelle,
[38] préférant la vie d’ici-bas, [39] aura, en vérité, l’Enfer pour refuge ;
[40] tandis que celui qui, redoutant de comparaître devant son Seigneur,
aura dompté ses passions, [41] c’est le Paradis qui constituera son séjour.
[42] On t’interroge sur l’Heure du Jugement dernier : « Quand arrivera-t-
elle ? » [43] Mais en quoi es-tu qualifié pour en parler ? [44] Il appartient
à ton Dieu Seul d’en déterminer le terme. [45] Quant à toi, ta mission se
limite à avertir ceux qui en redoutent l’avènement.
[46] En vérité, le jour où l’Heure sonnera, il leur semblera n’avoir passé
sur Terre qu’une soirée ou une matinée.